le projet de centre-ville

cœur métropolitain

Cœur métropolitain :
un grand projet urbain
pour le centre-ville

Le centre-ville de Nantes est un lieu actif et attractif, chargé d’histoire et porteur d’identité. Avec le projet Cœur de Nantes 2015, préalable à la révision du PSMV, la ville rejoint les grandes métropoles européennes à forte qualité de vie.

Trente ans d’histoire



Le centre-ville de Nantes a accéléré sa transformation il y a 30 ans avec l’arrivée de la première ligne de tramway (1985).

En 1992, le projet « Une nouvelle centralité pour Nantes » d’Italo Rota et Bruno Fortier transforme le cours des Cinquante-Otages. Un projet fondateur pour le cœur de Nantes.

En 2005, Nantes vote son Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD), vision politique du Plan Local d’Urbanisme (PLU). La ville formalise son engagement de construire une « ville au centre actif, accessible, visité et habité. »

Depuis 2012, le centre-ville franchit un nouveau cap pour devenir un véritable cœur d’agglomération avec de nombreux projets réalisés, en cours et en réflexion.

Avec le projet Cœur métropolitain, la ville rejoint ainsi les grandes métropoles européennes à forte qualité de vie.

Le nouveau Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) conforte le projet de centre-ville.


Un projet d’agglomération



L’ambition du projet de cœur métropolitain et du PSMV s’inscrit dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD) métropolitain en cours d’élaboration qui s’appuie sur cinq grands axes :

  • Mise en valeur du secteur sauvegardé par ses espaces publics
  • Dessiner la métropole dans son jardin
  • Rendre possible la mise en œuvre des projets économiques d’envergure métropolitaine porteurs d’emplois
  • Organiser un réseau maillé pour toutes les mobilités
  • Habiter le cœur de métropole
  • Accompagner le développement urbain.

Il est compatible avec le Programme local de l’habitat (PLH) : construire 6000 logements neufs par an, dont 25% de logements sociaux et des logements abordables en augmentation.

Il est compatible enfin avec le Plan de déplacements urbains (PDU) : construire « un espace public de qualité à l’échelle du piéton et du cycliste tout en modérant la place de la voiture et sa vitesse là où la vie urbaine est intense ».

Question de périmètre

Le périmètre actuel du centre-ville a été façonné par l’histoire. Multiforme, il garde trace du passé médiéval commerçant et industriel du centre-ville, mais aussi des extensions, comblements, destructions et reconstructions. La superposition des secteurs historique, commercial, culturel, institutionnel et administratif offre une image hétérogène du centre-ville.

La révision du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV) en cours a offert l’occasion de réfléchir au centre-ville de demain et d’en prévoir les évolutions.

Le projet de cœur métropolitain s’appuie sur un périmètre élargi du centre-ville pour mieux répondre aux aspirations des habitants et à l’évolution des usages et des modes de vie.

Ce nouveau périmètre d’action s’étend de la gare à la Loire jusqu’à Chantenay, englobant le secteur sauvegardé. Traversant la Loire, il inclut l’île de Nantes et la ZAC Pirmil-Les Isles à Rezé. S’étirant vers l’est, il intègre EuroNantes et le quartier Madeleine/Champ de Mars. Vers le nord enfin, il s’étire presque jusqu’à la limite des boulevards de ceinture du XIXe siècle (boulevards des Anglais, des Belges).

Les périmètres du centre-ville



Le centre-ville élargi