le projet de centre-ville

Faire vivre le projet de centre-ville

Des orientations pour le projet Cœur de Nantes

La révision du PSMV a permis de rendre possible le projet de centre-ville et, plus largement, celui de Cœur métropolitain, en s’appuyant sur quatre axes forts : un centre-ville habité, actif, attractif et accessible.

Un centre-ville habité



Le centre-ville compte 19 000 logements et 28 000 habitants.
De nombreux programmes sont engagés pour maintenir, valoriser et développer l’habitat en centre ville. Objectif : conserver un équilibre social et permettre à ceux qui le souhaitent de pouvoir y vivre.
La politique de rénovation de l’habitat ancien sera poursuivie, notamment dans le cadre d’OPAH (opération programmée d’amélioration de l’habitat). Elle sera complétée d’un dispositif spécifique permettant la réalisation d’opérations de logements de grande taille avec 20% de logements sociaux.
En centre-ville, existent par ailleurs plusieurs secteurs de renouvellement urbain : Hôtel de Ville (80 logements sur trois parcelles avec commerces en rez-de-chaussée) et Mellinet (1 700 logements).
À l’échelle du cœur d’agglomération, de nouveaux secteurs de développement de l’habitat verront se construire les logements de demain : Île de Nantes, le Bas-Chantenay, Pirmil-les-Isles. 

Traduction règlementaire PSMV : actionner un nouveau levier pour assurer la mixité sociale en imposant un taux de logements sociaux dans les opérations.


Un centre-ville accessible



Nantes a fait évoluer la logique du tout-voiture il y a trente ans. La Ville a fait le choix des transports en commun : ligne 1 tramway (1985), ligne 2 tramway (1994), ligne 3 tramway (2000), BusWay (2006), Chronobus (2012-2013). Ces réalisations ont été l’occasion d’un embellissement des espaces publics traversés et de transformations urbaines.
En cohérence avec le Plan de Déplacements Urbains (PDU), la collectivité travaille depuis plusieurs années en faveur d’un centre-ville accessible et apaisé : mise en place de la ZTL, développement des pistes cyclables, des transports collectifs et des espaces piétons. Cette action va se poursuivre dans le cadre d’opérations à venir : doublement du pont Anne-de-Bretagne, réseau de transports collectifs étendu et maillé, développement des navettes fluviales, création de 600 places de parking en centre-ville, mise en œuvre d’un plan vélo ambitieux et d’une nouvelle offre de cheminements « Loire à pied ».

Traduction règlementaire PSMV : nouvelles règles de stationnement pour les voitures et les vélos. Orientation d’aménagement sur les espaces publics et le déplacement.

Un centre-ville actif



Première zone d’emploi de l’agglomération, le centre-ville compte 2000 commerces et 45 000 emplois.
Le projet permet le développement de l’offre commerciale. La création de nouvelles surfaces commerciales est en cours ou prévue, comme le Passage Cœur de Nantes dans la continuité du Passage Pommeraye, ou la reconfiguration du Passage de la Châtelaine. Des linéaires commerciaux seront mis en place pour conforter le commerce existant.
Il s’agit également de soutenir la création d’emplois au cœur de la métropole :

  • Développement du quartier d’affaires EuroNantes Gare, notamment avec le projet de nouvelle gare 
  • Deuxième phase d’aménagement de l’île de Nantes : transfert du MIN, implantation du nouveau quartier de la santé, développement du quartier de la création
  • Implantation d’activités sur les secteurs Bas Chantenay et Pirmil-les-Isles
  • Développement du rôle économique de la Loire : création d’une plateforme logistique fluviale à l’étude.

Traduction règlementaire PSMV : conforter le commerce existant avec la mise en place d’un nouveau dispositif, les linéaires commerciaux, et la protection des emprises commerciales existantes (Decré, Carré Feydeau, Passage Pommeraye, FNAC…). Nouvelles possibilités de développement sur plusieurs secteurs de projet à dominante culturelle et commerciale : pointe ouest Feydeau, abords de l’Hôtel de Ville, cours Olivier de Clisson, Notre-Dame de Bon Conseil, square Fleuriot de L’Angle.


Un centre-ville attractif 



Depuis 15 ans, des efforts importants ont porté sur la mise en valeur du patrimoine comme le Château des ducs ou le Musée des arts, le développement de l’offre culturelle et touristique, le renforcement de la qualité des espaces publics. Un résultat : Nantes attire plus de 2 millions de visiteurs chaque année.
Les efforts se poursuivent. La transformation à moyen terme de la place du Commerce, de l'esplanade de la Petite Hollande et du quai de la Fosse est à l’étude, finalisant le projet de « promenade nantaise » de la Gare à la Loire.
La création de nouveaux circuits touristiques, la qualité des vitrines ou des terrasses participent également à l'attractivité du centre-ville.

Traduction règlementaire PSMV : protection du patrimoine et des emprises sur les principaux équipements culturels (Cinaspic). Orientation d’aménagement sur les espaces publics.